Nos éleveurs

Des femmes et des hommes engagés pour des chèvres en pleine nature.

La coopérative collecte son lait auprès de producteurs installés dans les Cévennes Lozériennes et Gardoises. Chacun détient un troupeau de 20 à 150 chèvres et respecte le cahier des charges de l’AOP Pélardon pour la production laitière.
Le territoire est difficile à exploiter. Les reliefs importants interdisent quasiment toute mécanisation. La culture des céréales pour les troupeaux y est impossible. Les exploitations, toutes de petite taille, disposent de peu de ressources fourragères.

La chèvre est un des animaux les mieux adaptés à ces conditions. On l’appelle aussi « La vache du pauvre ».

Les éleveurs ont développé un élevage extensif, basé sur l’utilisation des parcours. C’est une des conditions essentielles du cahier des charges de la production du PELARDON AOP qui impose 210 jours de pâturage par an minimum. Aujourd’hui comme hier, la garde du troupeau est assurée sur les versants cévenols et les prairies.

Ce mode d’élevage, au plus près de la nature, permet de nourrir les animaux par les méthodes les plus naturelles qui soient ; au printemps, dans les prés, pour profiter de la pousse de l’herbe. En été, près des ruisseaux, pour être au frais et profiter de l’herbe verte. A l’automne, dans la forêt pour se régaler des châtaignes. L’hiver, les jours de beau temps, les éleveurs sortent les chèvres durant les meilleures heures de la journée.

Voir la localisation géographique des élevages ci-dessous :