La parpaillote

Les Cévennes ont été le théâtre des guerres de religion qui ont secouées la France du XVIè au XVIIIè siècle. Tout particulièrement suite à la révocation de l’Edit de Nantes par Louis XIV en 1685.
Une répression sanglante s’engage alors contre les Protestants dans le massif cévenol. Les « Huguenots » portent la chemise blanche, « la Camise », qui lorsqu’ils s’enfuient, les fait ressembler à des papillons dans la nuit ; les « parpaillots » en occitan. Ils mènent une résistance farouche face aux dragons du Roi ; la guerre des Camisards a commencé.
Pour faire écho à cette histoire qui fait partie de l’identité cévenole, nous avons créé « La Parpaillote », tomme de chèvre au lait cru.
Elle rend aussi hommage aux femmes qui ont lutté courageusement des dizaines d’année contre l’oppresseur royal, notamment Marie Durand, enfermée 39 ans dans la tour de Constance à Aigues Mortes.

Caractéristiques :
Type : Tomme à pâte molle, à croûte lavée.
Affinage : Six à huit semaines
Poids : 1 à 1.5 kg
Lait cru de chèvre

Conseils de conservation :

Conserver au frigo dans votre cloche à fromage ou dans du papier sulfurisé.

Conseils de dégustation :
Sortir La Parpaillote du réfrigérateur au moins 30 minutes avant de la consommer. Il conseillé d’enlever la croute.
Elle rejoint le plateau de fromage au début ou la fin du repas.
La Parpaillote peur se cuisiner chaud, en tartiflette ou en raclette.